Aventure·Historique

Chronique | Outlander, tome 2 : Le Talisman – Diana Gabaldon

outlander-tome-2-le-talisman-506341Titre: Outlander, tome 2: Le Talisman

Auteur: Diana Gabaldon

Editeur: J’ai Lu

Prix: 16€

Parution: 3 septembre 2014

Nombre de pages: 947

Genre: Aventure / Historique

Résumé1968. A la mort de son mari, le docteur Claire Beauchamp-Randall emmène sa fille en Écosse, sur les lieux mêmes où, vingt ans plus tôt, elle a vécu d’extraordinaires aventures… Là, elle révèle à Brianna l’incroyable secret qu’elle n’a jamais dévoilé depuis qu’elle fut retrouvée inanimée auprès d’un menhir, dans un ancien site mégalithique, après trois années d’une absence inexpliquée. Ce second volet des aventures de Claire Beauchamp à travers l’Histoire entraîne le lecteur dans le Paris du siècle des Lumières. Après avoir fui l’Écosse où ils sont devenus hors-la-loi, Claire et Jamie, le jeune Highlander qu’elle a épousé, gagnent la capitale française à la rencontre de Charles-Edouard Stuart, le prétendant au trône d’Écosse et d’Angleterre, venu solliciter l’appui de son cousin Louis XV. Leur objectif : décourager ses tentatives d’accession au trône qui, Claire le sait, marqueraient à coup sûr le début d’une répression sanglante dans les Highlands. Le couple se lance alors dans une course effrénée pour modifier le cours de l’Histoire. Pour cela, il devra affronter un monde sans pitié où il ne pourra compter que sur lui-même et la force de son amour avant de découvrir, à ses dépens, qu’on ne joue pas impunément avec la destinée humaine.


Mon avis: Il y a quelques temps, je me suis lancé le pari de lire 1 tome par mois de la saga Outlander. Pour l’instant c’est plutôt bien parti 😉

Dans ce second tome, on retrouve une Claire et un Jamie aussi motivés que jamais pour changer le cours du temps. Mais rien n’arrive par hasard et ils vont devoir faire face à de très bons, mais aussi de terribles moments.

C’est une Claire plus âgée et plus moderne que l’on redécouvre au début de ce second tome. Maintenant veuve et accompagnée de sa fille Briana, elle vont revenir en Écosse le temps d’un voyage pour se replonger dans les souvenirs de Claire. Au cours de ce voyage, sa fille Briana en apprend plus sur elle-même qu’en vingt années d’existence. Mais elle ne s’attendait très certainement pas à tout ce que sa mère lui révèle du jour au lendemain. Dans cette suite, Claire est toujours la femme que l’on a découverte dans Le Chardon et le Tartan: sûre d’elle, mais aussi très secrète. Le début du roman commence en 1968, puis on revient au XVIIIème siècle. Claire a ses moments de hauts et de bas et je dois bien avouer que je l’ai un peu moins apprécié dans ce second roman. Même si elle est toujours passionnante et que la grossesse lui réussie, j’ai eu un peu plus de mal avec elle et son aventure qui l’a rend un peu horripilante par moments. J’ai d’ailleurs plus apprécié la Claire de la série que celle du roman. J’ai tout de même hâte de découvrir ce qu’elle va devenir dans le troisième tome

Avec Jamie, c’est beaucoup plus simple de pouvoir se réperer dans le temps et dans l’histoire puisqu’on le retrouve exactement là où nous l’avions quitté à la fin du premier tome: sur le bateau qui les emmène, lui et Claire, en France. Si Claire m’a un peu énervée par moments, Jamie, lui, m’a un peu plus plu. Il faut dire que je l’ai trouvé moins présent, mais il reste tout de même celui auquel on s’est attaché dans le premier tome. Il est aussi un peu plus mûre et il a pris confiance en lui je trouve. Leur voyage en France va le faire grandir plus rapidement et la grossesse de Claire y est aussi pour beaucoup. Il est aussi toujours adorable avec elle d’ailleurs et le couple qu’ils forment est toujours aussi mignon. Plus l’histoire avance et plus ils se découvrenet, chacun à leur manière et c’est ce qui fait tant le charme de cette saga.

Si l’univers de Outlander en roman plaît autant c’est avant tout pour ses nombreuses descriptions qui donnent du charme à l’histoire. Dans ce second tome, plus l’histoire avance et plus on découvre un univers magnifique, mais aussi très réaliste. Si le premier tome m’avait fait rêver de part ses superbes descriptions de l’Écosse du XVIIIeme siècle, dans ce second tome on est pas mal servi; Notamment avec le voyage en France de nos deux protagonistes. D’un coté, un Versailles tout en splendeur et de l’autre, un Paris méconnaissable et pauvre. Les deux univers s’opposent et chacun des personnages les fréquentent au fur et à mesure de leur voyage dans la capitale. Paris, la ville des amoureux, mais aussi la ville de la prostitution et des trafics de l’époque. Le retour en Écosse est aussi dépaysant que plaisant puisqu’ils retrouvent une vie où les fastes de la Cour ne comptent plus. C’est toujours aussi enivrant et intéressant.

Le Talisman est un second tome plein de rebondissements, toujours aussi bien mené par une narration addictive. C’es sûr, Diana Gabaldon sait nous tenir en haleine durant ces 900 pages. C’est dense. Très dense même. Je dois bien avouer que j’ai trouvé quelques longueurs par moment car ça ne bougeait pas, mais sur 900 pages ça peut aussi se comprendre. J’ai adoré la partie parisienne de l’histoire, là où Claire et Jamie s’aiment, se détestent et se redécouvrent à nouveau. C’est toujours un énorme plaisir de les retrouver aussi liés malgré tout ce qui peut leur arriver. J’ai déjà hâte de lire le troisième tome des aventures de Claire et Jamie puisque la fin du second était très frustrante haha

Note

5 étoiles

Publicités

Une réflexion au sujet de « Chronique | Outlander, tome 2 : Le Talisman – Diana Gabaldon »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s