Fantasy·Jeunesse

Chronique | La Passe Miroir, tome 1: les Fiancés de l’Hiver – Christelle Dabos

81yy6fdhtjlTitre: La Passe Miroir, tome 1: les fiancés de l’hiver

Auteur: Christelle Dabos

Editeur: Gallimard, collection « pôle fiction »

Prix: 18€

Parution: 11 mai 2016

Nombre de pages: 567

Genre: Fantasy / Jeunesse

RésuméSous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’Arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel.


Mon avis: Ça faisait longtemps que je voulais lire La Passe Miroir dont tout le monde parlent et vendent le fait qu’il soit génial. Je l’avais commencé il y a de cela un an, mais l’avais très rapidement abandonné car je n’arrivais à rentrer dans l’histoire. Cette année j’ai retenté l’expérience (parce que je suis plutôt têtue) et après plus d’une semaine de lecture, je l’ai enfin terminé !

Les Fiancés de l’Hiver raconte l’histoire de la très discrète, mais talentueuse Ophélie. Derrière ces petites lunettes se cache une jeune fille peu sûre d’elle, mais qui a un don impressionnant. Elle peut lire le passé des objets qu’elle touche. Du jour au lendemain, on lui annonce ses futures fiançailles avec Thorn, du clan des Dragons. La petite, douce et timide jeune fille qu’elle est, va devoir, du jour au lendemain, partager sa vie avec le géant, glaciale et mystérieux Thorn. Mais derrière ce géant se cache bien plus qu’une apparence.

Ophélie est une jeune adolescente promise depuis longtemps à un avenir bien précis. Lorsqu’elle apprend du jour au lendemain qu’elle va bientôt être fiancée à un total inconnu, c’est comme si tout s’effondrait autour d’elle. Parce qu’elle a peur d’utiliser son don. Parce qu’elle a peur de savoir qui sera son futur époux. Car Ophélie n’est pas comme les autres. Elle peut lire le passé des objets seulement en les touchant. C’est ce qui rend la jeune fille très spéciale. Ce don lui permet non seulement de voir le passé de l’objet, mais d’en savoir plus sur son propriétaire. Lorsqu’elle découvre Thorn, son futur époux, elle est abasourdi par un tel être. Elle se sent trahis par sa famille et rendu à l’état de bétail en voyant ce géant. Sa relation avec lui va être compliquée. Très compliquée. En tout cas ce qui est sûr, c’est que j’ai beaucoup aimé le personnage d’Ophélie. Elle est attachante à souhait et très intéressante. Son don peut lui sauver la vie.

Thorn est un personnage très très très mystérieux. On ne sait pas vraiment grand chose à propos de lui et on le découvre en même temps que Ophélie. Il est assez renfermé sur lui-même. Plus l’histoire avance, plus on en apprend sur lui et plus on comprend. Mais j’attend de lire le second tome pour apprécier un peu plus le personnage puisqu’on ne le voit pas tout le temps dans ce premier tome.

L’univers imaginaire de ce premier tome de La Passe Miroir est assez impressionnant. Christelle Dabos a pousser loin les détails et c’est très sûrement ce qui rend l’histoire encore plus magique. Il y a tout un tas de personnages et ils ont tous leur importance et un rôle bien définie dans l’histoire. Chaque titre de chapitre amène le lecteur à découvrir un peu plus l’histoire. C’est très loin de l’univers que j’avais en tête et je suis plainement satisfaite de cette découverte.

Malgré un début assez lent, je n’ai plus quitté ma liseuse une fois que j’étais rentrée dans l’histoire. Ophélie est très attachante, ce qui rend l’histoire davantage intéressante. Christelle Dabos sait nous transporter au fil de son histoire. Plus on avance et plus on a envie de savoir ce qui se passe. J’ai aimé chaque petit détail, chaque petite phrases qui ont leur importance. Le second tome m’attend déjà dans ma PAL.

Note

4 étoiles

Publicités

Une réflexion au sujet de « Chronique | La Passe Miroir, tome 1: les Fiancés de l’Hiver – Christelle Dabos »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s