Fantastique·Jeunesse

Chronique | The Mortal Instruments, tome 1: La Cité des Ténèbres – Cassandra Clare

couv7279837Titre: The Mortal Instruments, tome 1: La Cité des Ténèbres

Auteur: Cassandra Clare

Editeur: Pocket Jeunesse

Prix: 18,15€

Parution: 2008

Nombre de pages: 570

Genre: Fantastique / Jeunesse

RésuméClary n’en croit pas ses yeux. Elle vient de voir le plus beau garçon de la soirée commettre un meurtre. Et détail terrifiant: le corps de la victime a disparu d’un seul coup!

Mais le pire reste à venir…Sa mère a été kidnappée par d’étranges créatures et l’appartement complètement dévasté.

Sans le savoir, Clary a pénétré dans une guerre invisible entre d’antiques forces démoniaques et la société secrète des chasseurs d’ombres… Une guerre dans laquelle elle a un rôle fatal à jouer.


Mon avisHallowctober s’est fini sur les chapeaux de roue pour moi en lisant le premier tome de la saga The Mortal Instruments de Cassandra Clare.

L’histoire de The Mortal Instruments commence avec Clary, une aodlescente qui mène une vie ordinaire, jusqu’au jour où elle est témoin d’un phénomène un peu bizarre dans une boîte de nuit. Sa vie va alors changer du jour au lendemain, pour le meilleur et surtout, pour le pire…

Clary est une adolescente de quinze ans qui n’a pas une vie extraordinaire. Jusqu’au jour où elle croise le chemin de Jace et sa clique. Le mystérieux blond va perturber sa petite vie tranquille. Clary est une adolescente comme les autres. Avec son meilleur ami, Simon, elle va vivre une aventure particulière en découvrant les chasseurs d’ombres. J’ai plutôt bien apprécié le personnage de Clary parce qu’à certains moments je l’ai trouvé touchante et très mignonne. Malgré son jeune âge elle doit faire face à toutes ces choses paranormales qui l’entourent soudainement. Je dois bien qu’à certains moments de l’histoire elle m’a un peu fait lever les yeux au ciel, mais elle reste une adolescente et donc, un personnage un peu fragile.

Tout le contraire de Jace. Lui est un chasseur d’ombre, charmeur, baroudeur et totalement horripilant. Je ne compte plus le nombre de fois où je me suis énervée toute seule dans mon coin en découvrant son comportement. Hautain, imbus de sa personne, il mérite plus des claques qu’autre chose. D’ailleurs, je ne sais pas vraiment ce que peut lui trouver Clary hormis que c’est un bad boy, beau et intelligent. Je n’ai pas du tout apprécié le personnage et j’ai été très déçu de ce côté là.

Simon, le meilleur ami de Clary, est un personnage adorable et qui fait énormément rire. Je l’ai adoré dès le début. On connait ses intentions envers Clary dès le début, mais qu’est-ce qu’il m’a fait rire avec ses expressions et certaines de ses réactions. EPIQUE !

Isabelle et Alec Lightwood sont frères et soeurs et travaillent aux côtés de Jace. Ils sont des chasseurs d’ombre talentueux. En découvrant le personnage de Isabelle dans le roman, j’avais plutôt peur que le personnage soit un peu trop bimbo (à cause de la série qui m’a donné cette idée…malheureusement). En réalité j’ai été surprise de découvrir une Isabelle touchante et attachante et qui a un vrai coeur d’artichaut. J’ai adoré son personnage ! Alec, lui , est un peu plus discret que sa soeur. Toutefois, il a une place importante dans l’histoire, notamment avec la relation qui le lie à Jace. J’ai hâte d’en découvrir plus sur lui.

L’univers fantastique de ce premier tome m’a beaucoup plu. Le côté romance de l’histoire n’étant pas énormément présent c’est vraiment intéressant de découvrir le monde qui entoure ces chasseurs d’ombres. C’est un début de saga très prometteur. J’ai littéralement dévoré ce premier tome et je ne compte pas m’arrêter là. Le monde des démons et des chasseurs d’ombres est pour le moins intrigants, même si je trouve que c’est l’aspect familiale qui ressort plus dans ce premier tome. Si le film m’avait laissé plutôt septique et la série m’avait juste fait mourir de rire à cause des effets spéciaux, j’ai franchement adoré ce premier tome. En livre ça n’a strictement rien à voir et c’est bien meilleur, croyez-moi ! Le second tome m’attend sagement dans ma PAL, j’ai donc très hâte de découvrir la suite. 

Note

5 étoiles

Publicités

4 réflexions au sujet de « Chronique | The Mortal Instruments, tome 1: La Cité des Ténèbres – Cassandra Clare »

  1. C’est sur qu’il ne faut pas se baser sur les adaptations pour juger la série de livres! Le film et la série TV sont vraiment moyens, alors que j’ai beaucoup aimé les livres. 🙂 J’espère que la suite te plaira autant, même si j’ai trouvé que les tomes étaient inégaux en qualité.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s