Chronique | La vie qui m’attendait – Julien Sandrel

 

Auteur: Julien Sandrel/Editeur: Calman Levy/Sortie: 06.03.2019/Prix:18,50€/318 pages/Contemporain

Résumé: Romane, 39 ans, regarde avec incrédulité la vieille dame qui vient de lui parler. Jamais Romane n’a mis les pieds à Marseille. Mais un élément l’intrigue, car il résonne étrangement avec un détail connu de Romane seule : sa véritable couleur de cheveux est un roux flamboyant, qu’elle déteste et masque depuis l’adolescence sous un classique châtain. Qui était à Marseille ? Troublée par l’impression que ce mystère répond au vide qu’elle ressent depuis toujours, Romane décide de partir à la recherche de cette autre elle-même. En cheminant vers la vérité, elle se lance à corps perdu dans un étonnant voyage entre rires et douleurs.


Mon avis: Des livres, je n’en lis que très peu en ce moment. Et si vous suivez le blog, vous savez pourquoi. Mais ces derniers jours, j’ai navigué entre deux lectures. Deux styles totalement différents. L’un est de la fantasy, l’autre est un contemporain.

Il y a à peine un an, j’ai découvert la plume de Julien Sandrel, par le biais de son tout premier roman : La chambre des merveilles. Cette fois-ci, il revient avec une histoire qui, une nouvelle fois, m’a mise les larmes aux yeux et m’a transportée dès le début.

Tout commence avec Romane. Cette parisienne médecin de presque quarante ans n’est pas forcément épanouie dans sa vie de célibataire endurcie. Du jour au lendemain, sa vie va être bouleversée par une nouvelle qui va tout bousculer sur son passage. Romane n’est pas celle qu’elle croyait être. Elle s’est toujours sentie esseulée, malgré la présence constante de son père dans sa vie. Mais elle va bientôt apprendre qu’en réalité, elle a une sœur. Une sœur jumelle. Elle n’est plus seule. En tout cas, plus vraiment. La jumelle de Romane s’appelle Juliette. Elle se ressemblent comme deux goutte d’eau. Si ce n’est que l’une accepte un peu plus sa couleur naturelle de cheveux que l’autre (et ça a son importance…croyez-moi!) Sinon…elles sont quasiment différentes sur tout le reste. Juliette vit à Avignon. Elle est libraire. Elle a une fille adorable. Et c’est une femme qui est passionnée par la vie. Mais voilà, si Romane et Juliette se retrouvent aujourd’hui, c’est pour une raison bien précise.

« C’est terrible, tout cet amour qui était là et qui n’est plus. Il n’y a rien de plus éphémère, au fond. Alors il faut savoir le saisir quand il se présente, c’est ce que je me dis désormais. »

Parce que Juliette a, en fait, voulu retrouver sa sœur. À tout prix. Parce qu’elle a besoin d’elle. Besoin de ce physique qu’elles ont en commun. Besoin de retrouver ce qui lui manquait depuis tant d’années.  Parce que Juliette est malade. Mourante même. Et il faut coûte que coûte que Romane prenne sa place pour ne pas gâcher la vie de sa famille. La vie de Marie, sa fille. La vie de ses parents, adoptifs. La vie de toutes celles et tout ceux qui l’aiment. Alors les deux jumelles, qui ne se connaissent que depuis quelques heures à peine, vont tenter de cacher ce lourd secret que Juliette porte. Tenter de cacher cette maladie qui risque de rendre pas mal de personnes tristes. Juliette une idée un peu folle, un peu horrible, un peu…bizarre aussi, soyons francs. Romane va devoir se faire pour Juliette. Elle qui ne connaît rien de la vie de sa jumelle va devoir prendre sa place. Prendre sa vie de femme divorcée. Sa vie de mère. Et suivre le chemin de celle-ci. Mais parfois…l’amour s’en mêle un peu et c’est aussi effrayant que la mort…

La vie qui m’attendait est un roman inattendu. Et une nouvelle fois, Julien Sandrel a su trouver les mots justes pour nous mettre dans un état pitoyable. Je n’aurai pas assez de mots pour dire à quel point j’ai aimé cette lecture. Tout m’a plu. Les personnages diablement attachants, les voyages d’une vie et même ces petits instants, ces petits moments de retour en arrière. La vie qui m’attendait c’est une histoire de famille, d’amour, de secrets qui vous brûlent de l’intérieur, de choses qui vous font mourir à petit feu. C’est un presque coup de cœur et pour une reprise de lecture, ça fait plaisir de voir qu’il existe des auteurs français prometteurs et qui ont encore tout un tas de choses à nous faire découvrir.

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s