Contemporain

Chronique |Là où tu iras j’irais – Marie Vareille

couv43582563 (1)Titre: Là où tu iras j’irais

Auteur: Marie Vareille

Editeur: Mazarine

Prix17.90€

Parution: 15 mars 2017

Nombre de pages: 358

Genre: Contemporain

RésuméIsabelle rêve d’une vie d’actrice mais mène une vie lambda. Un jour, fauchée, elle accepte pour travail de séduire un jeune veuf sur le point de se remarier. Elle doit alors partir en Italie et se faire passer pour la nourrice de la famille riche famille des Kozlowski. Ce qu’elle n’avait pas prévu, c’est que les enfants lui en font voir de toutes les couleurs.


Mon avis: Merci aux éditions Mazarine pour cette découverte drôle et sympathique.

Là où tu iras j’irai raconte l’histoire d’Isabelle, une trentenaire qui rêve d’être actrice. Fauchée, avec un travail minable, elle se retrouve célibataire du jour au lendemain. C’est la catastrophe ! Pour lui remonter le morale, une jeune ado de 17 ans va lui proposer un job pour le moins…spécial: elle va devoir séduire un riche réalisateur veuf pour gâcher son futur mariage. C’est alors le début d’une folle aventure.

Isabelle est le genre de fille totalement malchanceuse, qui est une vraie boulette que ce soit en amour ou dans sa vie professionnelle. Elle rêve de devenir une actrice reconnue et lorsqu’elle est entraînée par la jeune Adriana, une ado en manque d’amour, pour séduire le père de celle-ci, c’est le début des fous rire. Parce qu’Isabelle n’est pas un personnage plan-plan, mou et j’en passe.C’est un personnage loufoque, haute en couleur et qui m’a fait rire à en pleurer. J’ai passé un très bon moment de lecture en découvrant ce personnage. Outre le côté marrant du personnage, j’ai eu, par moments, de la peine pour elle. Parce qu’elle ne se plait pas dans sa vie, parce qu’elle a beau faire tout les efforts du monde, elle n’arrive pas à se sentir complète et vivante. Alors ce travail qui va l’amener jusqu’en Italie va littéralement changer sa vie. Au point de devenir une autre. Celle dont elle a toujours rêvé être.

Dans cette histoire, il y a aussi les autres. Ceux qui m’ont aussi fait mourir de rire. Alexander et Amina, les deux meilleurs amis d’Isabelle, qui sont aussi fous qu’elle. Et puis il y a les enfants dont elle va devoir s’occuper pour sa « mission secrète »: Adriana, Zoé la geek et Nicolas, le petit garçon muet. J’ai aimé chacun de ces personnages qui sont marrants et terriblement attachants.

Là où tu iras j’irais est un très bon roman contemporain. Le personnage d’Isabelle est tellement loufoque que j’en ai ri des dizaines et des dizaines de fois. Et puis il y a les autres personnages auxquels ont s’attache et qui sont eux aussi assez loufoques et un peu fous à leur manière. Petit coup de cœur pour le personnage de Nicolas qui est adorable et que j’ai eu envie de prendre dans les bras tout le long de ma lecture ! J’ai bien aimé l’écriture de l’auteure, les chapitres sont courts ce qui rend l’histoire plus fluide je trouve.  J’ai vraiment bien aimé cette histoire, mais c’est un peu du déjà vu, ce qui ets un peu dommage. En tout cas, c’est une bonne comédie qui ne se prend pas au sérieux et qui cache une jolie petite histoire.

Note

4 étoiles

Publicités

Une réflexion au sujet de « Chronique |Là où tu iras j’irais – Marie Vareille »

Les commentaires sont fermés.