Contemporain·Non classé

Chronique |Tu as promis que tu vivrais pour moi – Carène Ponte *

couv7625995.pngTitre: Tu as promis que tu vivrais pour moi

Auteur: Carène Ponte

Editeur: Michel Lafon

Prix18.95 €

Parution: 1er juin 2017

Nombre de pages: 216

Genre: Contemporain

RésuméQuand on a trente ans, on n’est jamais préparé à perdre sa meilleure amie. C’est pourtant le drame que Molly doit affronter quand Marie est emportée par la maladie en quelques mois à peine. Juste avant de mourir, celle-ci demande à Molly de lui faire une promesse : vivre sa vie pleinement, pour elles deux. Elle y tient, alors Molly accepte.

Mais par où commencer ? Lâcher son travail de serveuse ? Rompre avec Germain, l’homme avec lequel elle vit ? Certes, il est comptable et porte des chaussons, mais il est gentil.

Lorsque Molly reçoit quelques jours après l’enterrement un mystérieux paquet contenant douze lettres de Marie, elle comprend que celle qui lui manque tant n’avait pas l’intention de se contenter de paroles en l’air et que son engagement va l’entraîner bien plus loin que ce qu’elle imaginait…


Mon avis: Je tiens encore une fois à remercier NetGalley et les éditions Michel Lafon pour cette jolie découverte que j’ai lu le temps d’un après-midi ensoleillé.

Tu as promis que tu vivrais pour moi raconte l’histoire de Molly et Marie. Si cette dernière s’est éteinte après des mois de combats contre le cancer, elle a pourtant laissé un cadeau à sa meilleure amie avant son départ. Molly va alors recevoir un tas de lettres qu’elle doit ouvrir chaque mois. Derrière ce projet un peu fou se cache en réalité une longue histoire et c’est le début d’une nouvelle vie pour la jeune femme.

Molly est une jeune femme qui n’est pas complètement épanouie dans sa vie. Pourtant elle file le parfait amour avec Germain, le cliché même du bobo parisien. Lorsqu’elle perd sa meilleure amie, Marie, des suite d’un cancer foudroyant, elle se sent soudainement seule et délaissée. Mais du jour au lendemain, c’est sa petite vie bien tranquille qui va changer à causes de lettre qu’elle va recevoir de la part de…Marie. Avant de mourir, celle ci a décidé décrire 12 lettres à Molly. Douze lettres qui lui dictent quoi faire chaque moi. Douze lettres qui lui permettront de vivre une vie meilleure. Si le premier defi à relever est plutôt simplement, tout Ça un peu de compliquer au fil des courriers. Plus l’histoire avance et plus c’est une Molly épanouie et sûre d’elle que l’on découvre. J’ai adoré ce personnage qui m’a paru tellement attachante et tellement douce à la fois. C’était un réel plaisir de découvrir un personnage qui ne pense pas qu’à soit et qui se redceoure après ce projet fou. Le personnage de Molly est de loin une vraie perle.

L’idée des lettres m’a bien évidemment tout de suite fait penser au superbe roman (et film !) P.S: I Love You de Cecelia Ahern. Si tout part d’une bonne intention, derrière ces lettres (un peu flippantes il faut l’avouer) se cache une réelle intention de faire le bien. Car Marie savait tout de Molly: sa façon d’agir, ses goûts, ses idées. Et ces lettres ne sont pas simplement là pour faire jolies, mais pour permettre à Molly de se redécouvrir en tant que femme et de vivre la vie qu’elle mérite. J’ai trouvé cette idée extra, bien que déjà vu malheureusement. Les challenges que lance Marie à travers ces lettres sont un superbe moyen de rester vivante malgré se mort, malgré la tristesse des personnes qui l’aimaient.

Tu as promis que tu vivrais pour moi est une histoire forte et bien jolie sur les pouvoirs de l’amitié et le renouveau. Il ne m’en a pas fallut plus pour adorer cette histoire. Le personnage de Molly, mais aussi tout ceux qui l’entourent m’ont hypnotisé avec cette histoire à la fois belle et triste. Ça faisait bien longtemps que je n’avais pas lu un contemporain avec une histoire toute simple, toute mignonne, sans trop de détails et sans vulgarité. L’écriture de Carène Ponte est simple, mais tellement prenante et belle à la fois. Jusqu’à cette lecture découverte, je ne connaissais l’auteure que de nom, mais je sais désormais que je vais lire chacun de ses romans avec plaisir.

Vous pourrez retrouver Tu as promis que tu vivrais pour moi dans les librairies le 1er juin prochain ! 😉

Note

5 étoiles

Publicités

Une réflexion au sujet de « Chronique |Tu as promis que tu vivrais pour moi – Carène Ponte * »

Les commentaires sont fermés.