Contemporain·Jeunesse

Chronique |Normal(e) – Lisa Williamson *

couv28674862Titre: Normal(e)

Auteur: Lisa Williamson

Editeur: Hachette Romans

Prix16.90€

Parution: 29 mars 2017

Nombre de pages: 350

Genre: Contemporain / Jeunesse

RésuméÀ 8 ans, David Piper a déclaré devant sa classe : « Je veux être une fille ». Six ans plus tard, il reste le mouton noir de son école. Tout le monde le croit gay, mais au fond de lui, il est simplement une fille dans un corps de garçon.
Leo Denton vient d’arriver au lycée. Il se fait passer pour un dur inaccessible. Pourtant, il cache lui aussi un secret… Il n’est pas né Leo Denton. Il est une fille devenue un garçon.
À compter du jour où Leo prend la défense de David, une amitié naît. Au cœur des tourments adolescents, une question revient sans cesse : qui sont-ils réellement ? David et Leo refusent de se conformer aux étiquettes qu’on leur a collées. Confrontés au regard des autres, auront-ils le courage et la force de se réaliser ?


Mon avis: Je tiens avant tout à remercier NetGalley et les éditions Hachette pour cette jolie découverte. Si vous suivez le blog depuis quelques temps, vous savez que j’accorde énormément d’importance aux romans qui abordent le thème de la transsexualité.

Normal(e) raconte deux histoires. Celle de David et celle de Léo. A première vue, ils n’ont rien en commun. Deux garçons plutôt banales. Mais ce qui les différencie des autres c’est que Léo s’appelait Megan il y a encore quelques temps et David, lui, rêve de devenir une fille depuis…toujours. Ils vont alors être plus proche qu’ils ne l’auraient cru.

David est un jeune adolescent qui ne se sent pas lui même. Depuis toujours, il rêve de devenir quelqu’un d’autre, de devenir…une fille. Ses meilleurs amis sont au courant depuis le début, mais ce dont il rêve, c’est d’en parler à ses parents. Leur dire toute la vérité sur son envie de devenir enfin la véritable personne qu’il souhaite. Lorsqu’il rencontre Léo, il est loin de s’imaginer qu’il partage un secret avec lui, un secret qui pourrait tout changer. Cette envie de devenir une fille le fait se sentir vivant, parce que ce corps de garçon n’est pas le sien, parce que tant qu’il est dans ce corps là, il ne peut pas se sentir totalement lui même. J’ai eu un énorme coup de cœur pour le personnage de David qui m’a beaucoup ému. Il est fort, il est intelligent et malgré tout ça, il se déteste. J’ai adoré voir à quel point l’auteure nous montre que, peu importe ce que nous sommes, nous serons toujours aimé pour qui l’on est.

Léo est un garçon mystérieux. Il peut paraître un peu brute de coffre au début. C’est le genre de garçon à vivre dans son petit monde pour ne pas voir la méchanceté qui l’entoure. Mais Léo est bien loin de l’image qui veut laisser transparaître. Avant, Léo s’appelait Megan et il a toujours su qu’un jour ou l’autre il deviendrait celui qu’il a toujours rêvé d’être. Léo est amoureux. Enfin…après toutes ces années à vouloir devenir qu’il est désormais, il veut enfin vivre l’amour au grand jour. Mais sa transformation n’étant pas encore complète, il est souvent freiné par cette sensation de ne pas être encore totalement normal. Le personnage de Léo m’a lui aussi beaucoup ému. Il faut avouer qu’au début, je me suis beaucoup demandé pourquoi il agissait comme ça, pourquoi il était..bizarre. On s’attache à lui pour son histoire, pour son présent et son futur. Léo est un personnage aussi intéressant et incroyable que celui de David et sa rencontre avec le jeune adolescent va aussi lui permettre de se redécouvrir et d’être sûr et certain de qui il est réellement.

Normal(e) est un roman à la fois coup de poing et tout doux sur la transsexualité vu des deux côtés. Jamais expliqué de manière crue, toujours de manière intelligente. Les personnages de David et de Léo sont incroyables. D’abord parce qu’ils sont forts et qu’ils savent ce qu’ils veulent. Ensuite, parce qu’ils nous montrent qu’ils resterons toujours les même, qu’importe qui ils sont désormais, qu’importe leur physique ou leurs envies. Une transformation, un changement de sexe ne les changera en rien. Il seront juste ce qu’ils ont toujours désiré être. J’ai été émue par les deux, mais aussi par l’écriture de l’auteure qui est à la fois simple, mais aussi très douce je trouve. C’est très sûrement le premier livre sur la transsexualité qui m’a fait passer par toutes les émotions. De la joie, de la tristesse, de la pitié, du rire. Car les personnage de David et Léo sont les voix de toute une génération. Une génération qui se sent enfin vivante, malgré les jugements des autres.

Note

IMG_3495

Publicités

Une réflexion au sujet de « Chronique |Normal(e) – Lisa Williamson * »

Les commentaires sont fermés.