Jeunesse

Chronique | Tape – Steven Camden

couv23095279Titre: Tape

Auteur: Steven Camden

Editeur: Fleurus

Prix: 15,90€

Parution: 9 septembre 2016

Nombre de pages: 333

Genre: Jeunesse

Résumé2013. Ameliah, 13 ans, s’installe chez sa grand-mère après avoir subitement perdu ses parents dans un accident de voiture. Là, elle découvre une cassette dans un des cartons remplis d’affaires de sa mère. L’enregistrement révèle une voix de garçon – une voix qu’elle n’entend pas bien, mais qui semble s’adresser à elle. 1993. Ryan, 13 ans, enregistre son journal sur une vieille cassette. Il évoque la mort de sa mère et son amour pour une fille qu’il vient de rencontrer et qui ignore son existence. Ameliah et Ryan sont liés par autre chose qu’une simple cassette. Voici leur histoire.


Mon avis: C’était la petite lecture toute mignonne du week-end.

Tape raconte l’histoire de deux personnes dont le destin les a lié à jamais. Améliah, 13 ans, a perdu ses parents et vit depuis chez sa grand-mère. En faisant le tri dans les affaires de ceux-ci, elle tombe sur une mystérieuse cassette audio. Ryan, lui, a perdu sa mère à cause d’une tragique maladie et vit depuis avec son père et sa nouvelle belle mère ainsi que le fils de celle-ci. Le destin va les réunir malgré leurs années de différence, car Ameliah est née dans les années 2000. Ryan, lui,  est né dans les années 80. Et si deux personnes se croisées grâce à une simple cassette audio retrouvée ?

Améliah est une jeune adolescente  qui est dans son petit monde. Elle vit depuis quelques temps chez sa grand mère. En vérité, depuis qu’elle a tragiquement perdu ses parents, elle se sent terriblement seule et cherche par tous les moyens à se débarrasser coûte que coûte de ce sentiment de tristesse dans sa vie. Lorsqu’elle découvre une mystérieuse cassette audio dans les affaires de sa mère, elle va alors découvrir qu’elle n’est pas la seule à se sentir mal face à la perte de ses parents. Cette cassette audio a été enregistrée par un garçon. Un mystérieux garçon dont elle ne connaît pas encore l’identité et pourtant…Si le personnage d’Améliah m’a, au départ, très peu attiré, au fil de l’histoire j’ai aimé son côté mature. Elle se pose tout un tas de question sur son passé et celui de ses parents. Elle les découvre au travers des personnes qui l’entourent telles que sa grand-mère, mais aussi du mystérieux Joe. C’est une jeune fille peu sûre d’elle, mais tellement incroyable je trouve. Elle est simple et très cash à la fois. Le mystère qu’il y a autout de cette cassette m’a beaucoup intrigué, surtout lorsqu’on alterne avec le point de vu d’Améliah, mais aussi celui de Ryan.

Parce que Ryan est lui aussi un adolescent solitaire. Il a le même âge qu’Améliah, mais vit à une époque différente. Les années 90, l’époque où la musique sert à faire parler les coeurs. Ryan a très peu d’amis et il a tendance à être plutôt introverti. Il a perdu sa maman, vit avec son père et sa belle-mère. Une belle-mère qu’il apprécie, mais qui a un fils bien différent de sa douceur à elle. C’est le début de l’adolescence, des émois amoureux et des coups de coeur. Il croise le chemin de la jolie Eve, cette fille un peu mystérieuse qu’il croise dans son collège et qui est sa voisine. Elle va rapidement lui faire chavirer le coeur. Pour elle, il vendrait son âme. On découvre alors un adolescent en pleine découverte de soi. Le personnage de Ryan fait parti de ceux qui vous marque un peu, beaucoup, passionnément. J’ai aimé ce personnage qui est d’une simplicité époustoufflante, qui reste dans son coin sans vraiment le vouloir. La musique, les enregistrement, les « mixtapes »sont ce qui lui permet de s’évader. Alors, comme une thérapie, il va enregistrer des petits bouts de sa vie sur une cassette audio. Le mystère n’est pas total, mais on se demande comment tout cela peut bien terminer. L’amour, l’amitié, tout un tas de questions et de sujets important durant l’adolescence.

Tape est un roman sur l’adolescence, l’amour, la découverte de soi et des autres. Je dois bien avouer que j’ai eu un peu de mal à rentrer dans l’histoire au début. Je trouvais ça assez étonnant, bizarre, peut être un peu trop simpliste. Mais une fois dedans, je ne me suis plus arrêté. Il fallait que je continue coûte que coûte. Parce que les personnages d »Améliah et de Ryan m’ont pris dans leur histoire, leur jolie histoire, leur histoire qui m’a donné envie d’en savoir plus sur eux, sur leurs racines. L’écriture est très simple, c’est un très bon premier roman et je ne suis pas déçue. Seulement étonnée par le fait que tout cela puisse réellement exister, par le fait qu’au font, on a tous envie de découvrir nos racines, de savoir d’où l’on vient et qui on est vraiment. C’était une lecture mignonne, toute douce et incroyablement réconfortante.

Note

4 étoiles

Publicités

Une réflexion au sujet de « Chronique | Tape – Steven Camden »

Les commentaires sont fermés.