Fantastique·Science Fiction

Chronique | Marquer les ombres – Veronica Roth

couv50600917Titre: Marquer les ombres

Auteur: Veronica Roth

Editeur: Nathan

Prix: 17,95€

Parution: 17 janvier 2017

Nombre de pages: 471

Genre: Fantastique / Science Fiction

RésuméDans une galaxie dominée par une fédération de neuf planètes, certains êtres possèdent un “don”, un pouvoir unique. Akos, de la pacifique nation de Thuvhé, et Cyra, soeur du tyran qui gouverne les Shotet, sont de ceux-là. Mais leurs dons les rendent, eux plus que tout autre, à la fois puissants et vulnérables.

Tout dans leurs origines les oppose. Les obstacles entre leurs peuples, entre leurs familles, sont dangereux et insurmontables. Pourtant, pour survivre, ils doivent s’aider – ou décider de se détruire.


Mon avis: Si j’avais adoré la trilogie Divergente de Veronica Roth, je dois dire que j’attendais avec impatience ce nouveau roman de l’auteure.

Dans Marquer les Ombres, on découvre un univers hors du commun où des êtres vivent sur des planètes différentes régies par des personnes possédants des « dons. Plus ou moins puissantes, ses personnes règnent sur le monde et leur planète. Akos, un jeune homme au don spécial, va être capturé par le frère de Cyra, une jeune fille au don tout aussi puissant que celui d’Akos. Si rien ne les lie, ils vont pourtant être plus proches que jamais lorsque la jeune fille découvre qu’ils peuvent l’un et l’autre se compléter grâce à leur don.

Cyra est une adolescente timide au don puissant. Tellement puissant qu’elle est unique et devient une tout autre personne lorsque son don se développe. Le genre de don qui peut tuer quelqu’un. Elle est forte, mais en même temps assez faible au fond d’elle, parce qu’elle est constamment poussée à bout par son frère qui est un véritable tyran. Si au début de l’histoire, Cyra est une adolescente assez réservée, on en apprend plus sur elle et son passé et on découvre alors une jeune fille doté d’une force de caractère incroyable. Même si en temps normal elle est du genre à se laisser faire, lorsqu’elle va rencontrer Akos, c’est une tout autre adolescente que l’on découvre. Parce qu’avec lui elle se sent libre et enfin elle même. Bien évidemment, il faut un certain temps et je trouve que l’auteure mène avec brio le développement du personnage de Cyra parce qu’elle ne change pas d’un seul coup. Akos va y être pour beaucoup et le duo qu’ils forment est incroyablement puissant. J’ai beaucoup aimé le personnage de Cyra, de part sa volonté de fer, mais aussi de part son courage. C’est une adolescente hors du commun qui doit faire face au pire d’elle même lorsque son don se développe. Elle est très attachante je trouve et assez spéciale en même temps.

Akos, lui, vient d’une planète pacifiste. Lui aussi possède un don. Certes, moins puissant que celui de Cyra, mais tout aussi important. Lorsqu’il va la rencontrer, il doit faire face à une adolescente assez muette, mais qui ne se laisse pas faire en même temps. Akos est fort, attachant et puissant. Il apprend constamment de ses expériences et le duo qu’il forme avec Cyra le rend plus fort et plus courageux. Parce qu’il ne faut pas oublier qu’au départ il vient d’une planète assez pacifiste et qui n’apprend pas à autrui à se battre. J’ai bien aimé ce personnage, mais un peu moins que celui de Cyra. Il est tout aussi courageux et va permettre à la jeune fille de découvrir qui elle est réellement. Il se fait face et se découvre en même temps, parce que lui aussi ne sera plus le même à la fin de l’histoire et c’est ce qui rend le personnage si fort et intéressant.

Marquer les Ombres est un très bon roman de science-fiction et de fantastique. Si au départ j’appréhendai un peu la tournure que pourrai prendre le roman, j’ai été agréablement surprise. J’ai aimé la complémentarité des deux personnages parce qu’au départ, si tout les oppose, ils vont rapidement se rendrent à l’évidence que leur dons se complètent plus qu’ils ne l’auraient crus. Ils viennent de deux planète différentes, n’ont vraiment rien en commun, si ce n’est leur courage. Cette lecture a été un réel moment de plaisir et retrouver la plume de l’auteure était appréciable. Je dois bien avouer que j’avais peur qu’elle nous refasse une fin à la Divergente, mais fort heureusement non ! J’ai aimé le coté fantastique de l’histoire qui, je trouve, est assez poussé. Il n’y a pas trop de détails et on ne se perd pas trop dans l’histoire avec des dialectes inventés et bizarroïdes. Par contre, il y a vraiment beaucoup de personnages et ça, je dois avouer qu’au bout d’une certain moment je me suis un peu perdue…Ce qui est sûr, c’est que je l’ai bien apprécié, même si on est loin du coup de coeur que j’avais eu pour sa trilogie Divergente 😉

Note

4 étoiles

Publicités

2 réflexions au sujet de « Chronique | Marquer les ombres – Veronica Roth »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s