Jeunesse·Romance

Chronique | Celle dont j’ai toujours rêvé – Meredith Russo

couv19019274Titre: Celle dont j’ai toujours rêvé

Auteur: Meredith Russo

Editeur: Pocket Jeunesse

Prix: 17,90€

Parution: 2 février 2017

Nombre de pages: 306

Genre: Jeunesse / Romance

RésuméAmanda Hardy arrive dans un nouveau lycée. Comme beaucoup, elle souhaite avant tout s’intégrer. Mais malgré sa popularité, un secret l’empêche de s’ouvrir vraiment aux autres.

Sa rencontre avec Grant remet tout en question. Il est le premier garçon qui parvient à lui faire baisser sa garde. Alors qu’ils passent de plus en plus de temps ensemble, Amanda comprend qu’en se protégeant ainsi, elle passe à côté de sa vie. Elle sait qu’elle doit se faire violence et lui révéler qui elle est vraiment, mais elle est terrifiée à l’idée que cela le fasse fuir…


Mon avis: C’était très sûrement l’un des livres dont j’attendais avec impatience la sortie depuis ces derniers mois.

Celle dont j’ai toujours rêvé raconte l’histoire d’Amanda, une adolescente nouvelle dans son lycée. De fil en aiguille, elle va faire la connaissance de Grant. Beau, intéressant et gentil, elle tombe rapidement sous son charme. Il lui promet de lui dire tout ses secrets. En retour, elle doit elle elle aussi se confier. Mais l’adolescente va rapidement devoir faire face à un défi: doit-elle lui révéler son passé lourd de souvenirs ou tout garder au risque de le perdre ?

Amanda a tout de la nouvelle élève parfaite dans sa nouvelle ville: jolie, intelligente, discrète, heureuse. Mais derrière ce joli visage et ce sourire surfait, c’est une adolescente brisée, qui tente de se reconstuire après un passé horrible. Parce qu’elle est enfin celle qu’elle a toujours voulu être. Avant, Amanda s’appelait Andrew et elle se détestait. Au fil du roman, on apprend tout ce qui a pu la marquer par le passé, notammenent le fait que depuis sa plus tendre enfance elle s’est toujours sentie fille au fond d’elle. Le personnage ne passe pas par quatre chemin pour raconter son histoire, mais lorsqu’il s’agit d’en parler autour d’elle, elle se renferme comme une huître. Pourtant, elle va nouer des liens très fort avec Grant. Il lui plaît et il est tout ce qu’elle a toujours voulu. Mais Amanda lui cache son secret le plus difficile à porter. Sa transexualité joue beaucoup sur son comportement. Elle a tendance à analyser les personnes autour d’elle, ce qui est très compréhensible. Elle n’a que très peu d’amies et ne se confit pas autant qu’elle le souhaiterai. Le récit d’Amanda m’a pris aux tripes du début à la fin. C’est pourtant simple, mais qu’est-ce que c’est beau.

Le sujet de la transexualité dans les romans pour ados devient de moins en moins tabou et est abordé de plus en plus souvent. La plupart du temps de manière peu approndie, ce qui donne des livres assez moyens malheureusement. Par exemple, j’ai lu Cette fille c’était mon frère de Julie-Anne Peters, un roman qui traite de la transexualité. Je l’avais beaucoup aimé, mais ça n’avait pas été un coup de coeur non plus parce qu’il manquait ce petit quelque chose. Cette petite flamme ou ces éléments qui donne envie de croire au récit et à l’histoire du personnage. Avec Celle dont j’ai toujours rêvé on passe à un autre niveau avec un récit plus profond et plein de réalisme. Le personnage d’Amanda est très sensible et nous donne envie d’en savoir plus sur elle même. Le thème de la transexualité y est abordé avec brio, sans être trop cru, on comprend l’histoire d’Amanda. Et cette simplicité qui va donner au récit cette beauté si particulière.

Celle dont j’ai toujours rêvé est une véritable perle. Si les première lignes m’ont laissées perplexes (il faut dire que l’auteure donne le ton tout de suite !), le sujet m’intéressait avant tout. Une fois que je l’ai fini, ça a été le chamboulement total en moi. Non pas seulement à cause du récit d’Amanda, mais principalement à cause de (ou grâce à ?) toute l’histoire qu’il y a derrière. Parce que l’auteure sait ce qu’elle écrit. Une histoire à propos d’une transexuelle, écrite par une transexuelle et avec en couverture, une mannequin transexuelle. C’est puissant et beau. Et le message qu’il y a derrière est incroyablement positif. J’ai été chamboulée tout le long de ma lecture par ce roman. Et je ne vous parle même pas du message final qu’a écrit Meredith Russo: ça vous broie le coeur et vous redonne de l’espoir en même temps. À lire de toute urgence !

Note

IMG_3495

Publicités

3 réflexions au sujet de « Chronique | Celle dont j’ai toujours rêvé – Meredith Russo »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s