Contemporain·Non classé

Chronique | Les Amants ne se rencontrent nulle part – Christophe Tison *

g00231Titre: Les Amants ne se rencontrent nulle part

Auteur: Christophe Tison

Editeur: Gallimard, collection « L’Arpenteur »

Prix: 19,50€

Parution: 12 janvier 2017

Nombre de pages: 306

Genre: Contemporain

Résumé« Les amants ne se rencontrent nulle part / Ils sont l’un dans l’autre, toujours ». Un homme, que sa femme vient de quitter, reçoit un jour ce message d’une parfaite inconnue qui vit en Californie et avec qui il est « ami » sur les réseaux sociaux. Elle est mariée, mais lui assure qu’elle n’a jamais aimé. Une correspondance s’installe et devient de plus en plus brûlante. Tellement qu’ils se rejoignent en secret à Los Angeles. D’abord cachés dans les canyons et dans le désert, ils s’installent ensuite à L.A. et sont de plus en plus imprudents… Ils devront se battre plus qu’ils ne le prévoyaient pour vivre leur passion, leur rêve. Parce qu’elle a un rêve pour elle et lui. Un rêve fou, d’amour et d’avenir, un rêve de couple, dans lequel il se laissera emporter. Comme ils seront peu à peu emportés par la folie et la violence de cette ville. Ce roman vrai, qui est aussi le portrait d’une héroïne hors norme, pose cette question universelle : qu’est-ce qu’être pris dans le rêve d’une femme ou d’un homme ? Dans le rêve de l’autre d’un avenir à deux ?


Mon avis: Parfois il y a des auteurs que vous découvrez par hasard et qui, d’un coup, prennent tellement votre attention que vous ne voyez plus qu’eux.

Les amants ne se recontrent nulle part raconte l’histoire de Christophe un homme que la vie n’a pas forcément épargné. Séparé, ruiné, il n’y a plus rien qui le retiens ici. Mais du jour au lendemain, il va se mettre à parler sur Facebook avec une femme qu’il a en « ami ». Il va alors découvrir l’amour 2.0. Et si pour l’amour vous quittiez tout ?

Christophe est un peu l’homme perdu dans la vie. Seul après une rupture, il garde pourtant une relation assez proche avec son ex compagne. Ruiné à cause des verres qu’il boit tous les jours, il mène presque une vie de débauche…si ce n’est qu’il est en réalité complètement paumé. Alors que sa vie ne le mène nulle part, c’est en faisant un tour sur Facebook qu’il reçoit un message d’une une certaine Stella avec qui il est « ami » sur le site. C’est une américaine qu’il n’a jamais vu, qu’il ne connait ni d’Adam, ni d’Eve. Mais si elle est là, c’est qu’il y a bien une raison. Enfin..peut-être. Ils vont alors s’écrire, se découvrir, s’aimer au travers d’un écran. C’est beau, c’est triste, c’est moderne. Et puis il y a leur rencontre. Parce que Christophe quitte tout pour elle, pour découvrir une nouvelle sorte d’amour. On fait alors face à un Christophe heureux. Il est tel un phénix qui renaît de ses cendres. Christophe est le personnage typique qui, une fois que vous le découvrez, vous hante des jours durant. Peut-être ai-je eu un peu de pitié pour lui au premier abord. Il est doté d’une telle simplicité qu’on s’y attache dès le début. Le côté un peu Carpe Diem du personnage le rend si intéressant et fort à la fois. C’est un peu l’homme malchanceux qui se cherche malgré toutes les choses affreuses qui ont pu se passer dans sa vie et qui, d’un seul coup, va se sentir vivant au travers de l’amour.

Si le personnage de Christophe m’a énormément plu, je me suis bien moins identifié et attaché à celui de Stella. Cette femme au caractère bien trempé paraît, au premier abord, forte et déterminée. Elle est aussi mystérieuse que son compte Facebook ne le laisse voir. Photographe, mariée, mais pas d’enfant, elle paraît jeune, forte, belle. Bref, toute la panoplie parfaite de l’américaine typique. Stella est presque comme ça. Oui presque, à une exception près: elle est aussi perdue que Christophe. Malheureuse en amour, elle est indécise avec tout ce qu’elle fait dans la vie. Et au fond, ces deux personnages se sont bien trouvés. Ensemble ils ne forment qu’un. Mais ce qui peut être bon pour eux peut aussi devenir très mauvais. Et le rêve éveillé qu’ils vivent peut, du jour au lendemain, se tranformer en un horrible cauchemar. C’est là tout le charme de ce roman qui vous prend aux tripes.

Gros gros coup de cœur pour Les amants ne se recontrent nulle part de Christophe Tison. Jusque là, c’était un auteur dont je ne connaissais pas encore les écrits. Mais désormais je n’ai qu’une seule envie: découvrir chaque livre qu’il a pu écrire. Parce que sa plume est percutante, poétique et affreusement réaliste. Cette romance version 2.0 entre deux adultes nous donne une claque dès les premières lignes. Ça change complètement des romances un peu trop à l’eau de rose, toutes belles et tellement utopistes. Ici, c’est beau, c’est violent et totalement pertinent. L’histoire de Christophe et tout ce qu’il entreprend pour l’amour est tout simplement incroyable. Merci aux éditions Gallimard pour cet envoi et cette découverte, je crois que j’en suis encore chamboulée, même plus d’une semaine après haha

Note

IMG_3495

Publicités

Une réflexion au sujet de « Chronique | Les Amants ne se rencontrent nulle part – Christophe Tison * »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s