Dystopie·Jeunesse

Chronique | The Ones – Daniel Sweren-Becker

couv69391500Titre: The Ones

Auteur: Daniel Sweren-Becker

Editeur: Hugo Roman, collection « New Way »

Prix: 17€

Parution: 6 octobre 2016

Nombre de pages: 336

Genre: Jeunesse / Dystopie

RésuméCody a toujours été fière d’appartenir aux Ones. Son petit ami, James, et elle font partie du 1% de chanceux sélectionnés à la naissance par le gouvernement pour être modifiés génétiquement. Aujourd’hui, les Ones excellent en tout : ils sont beaux, talentueux, intelligents, sportifs… Mais pour certains, c’est une injustice. Et le mouvement Equality profite allégrement de la jalousie et de la peur montante au sein de la société, pour gagner des voix et imposer son parti. Le gouvernement américain montre alors sa face la plus sombre et les Ones deviennent illégaux. Alors que la frontière entre bien et mal se brouille, Cody rejoint un groupe de radicaux qui ont bien l’intention de préparer la révolte. Et James commence à se demander jusqu’où elle pourrait se battre….


Mon avis: Si vous me suivez depuis un petit moment, vous connaissez mon amour pour les dystopie. Pour Hallowctober je m’étais régalée d’ailleurs. Cette fois-ci, j’ai lu The Ones, un livre dont tout le monde parle.

L’histoire de The Ones pourrait presque se passer à notre époque. Deux générations se côtoient: celle des humains identiques à nous et celles des humains génétiquement modifiés, ceux qui sont parfaits. Car le monde a voulu créer des être humains parfaits, forts, beaux et intelligents. Ils sont tout ce que le monde a toujours désiré…jusqu’à ce que le monde se retourne conte eux.

Cody est une jeune adolescente de 17 ans qui file le parfait amour avec James. Tout les deux sont le couple idéal: deux Ones, fabriqués made in US. Mais alors que les deux vivent une vie comme les autres, ils vont devoir faire face à un soulèvement de la part des humains dit « normaux ». Un soulèvement assez violent contre les Ones. Parce qu’ils sont avantagés. Parce qu’ils sont supérieurs. Mais Cody ne veut pas se laisser faire alors elle va rapidement intégrer un groupe de Ones qui veulent se rebeller contre la société qui a décidé de changer de bord. Rapidement les choses vont s’envenimer. J’ai eu un peu de mal avec le personnage de Cody. Parce qu’elle est tout simplement assez puérile. Certaines de ses réactions m’ont un peu dépitées je dois dire. Et sa relation avec James va prendre un autre tournant quand lui décide de ne pas se mêler aux rebelles. Cody est très intelligente, mais assez horripilante.

James, au contraire, est un personnage que j’ai beaucoup apprécié. Plus sérieux, plus posé, il prend rapidement conscience qu’en tant que Ones il va devoir faire profil bas le temps que les tensions retombent. Mais son amour pour Cody lui fait aussi un peu trop tourner la tête et il va essayer par tous les moyens de la dissuader de s’allier avec les rebelles Ones. J’ai trouvé le personnage de James très intéressant. Sur le fond, il reste un adolescent totalement normal, mais son intelligence et sa maturité vont lui permettre de rapidement remettre en question son existence et le pourquoi des Ones. C’est un personnage attachant.

The Ones a tous les éléments requis pour une bonne dystopie, mais j’ai trouvé que l’auteur restait trop évasif quand à la description et à la mise en place de chaque élément. Une nouvelle race, des rebelles, un attentat et voilà. À partir de là, tout aurait pu aller, mais j’ai trouvé que l’histoire n’était pas assez poussée et un seul tome ce n’est largement pas assez. Malheureusement aucune suite n’est prévue pour l’instant. Ça se lit bien, rapidement même, mais j’ai été un peu déçue. C’est dommage !

Note

3 étoiles

Publicités

2 réflexions au sujet de « Chronique | The Ones – Daniel Sweren-Becker »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s