Challenge

Challenge | Bilan Week-end à 1000 #4

Hello Hello ! 🙂

Ce week-end a eu lieu la 16ème édition du week-en à 1000 créé par la jolie Lilibouquine.

Si vous ne savez pas ce qu’est le week-end à 1000, je vous conseil de lire cet article que j’ai posté il y a quelques mois 😉

J’ai une nouvelle fois participé au challenge et j’ai fait de très belles découvertes !

week-end-a-1000-14

Ma PAL pour ce week-end à 1000: 

couv56689000

Les Colombes de Caro M. Leene (306 pages)

Résumé:  Elles sont cinq. Lola, Anne, Camille, Marie et Solène. Cinq adolescentes auxquelles la vie semble vouloir sourire sans nuage. Mais lorsqu’Anne disparaît, tout bascule. Leurs rêves d’avenir et leur insouciance. Leur jeunesse et leurs éclats de rire. Il leur faut désormais mentir. Mentir pour protéger le secret de leur amie. Mentir pour rester fidèles au serment qui les unit. Jusqu’à ce que six ans plus tard, les secrets que l’on croyait enfouis refassent surface et reviennent hanter Lola et ses amies. Une chaîne en or retrouvée dans une boîte aux lettres, une étrange sculpture de papier, une colombe clouée à une porte : les messages se font de plus en plus sombres, de plus en plus angoissants. Quelqu’un sait. Quelqu’un connaît leur secret. Et cette personne cherche vengeance. Quand la mort étend ses ailes sur la campagne, le pacte des soeurs de sang doit- il être rompu ?

couv2418444

It Ends With Us de Colleen Hoover (384 pages)

Résumé: Parfois, ce sont ceux qui vous aiment qui vous blessent le plus. Lily n’a pas toujours eu la vie facile mais ça ne l’a pas empêché de travailler dur pour la vie qu’elle veut. Elle a fait un long chemin depuis la ville du Maine où elle a grandi. Diplômée du lycée, elle a déménagé à Boston et a commencé son propre business. Alors quand elle ressent quelque chose pour le charmant neurochirurgien Ryle Kincaid, tout dans la vie de Lily semble presque trop beau pour être vrai. Ryle est sérieux, obstiné et peut-être même un peu arrogant. Il est aussi sensible, brillant et est totalement sous le charme de Lily. Et la blouse lui va à merveille. Lily ne pense qu’à lui. Mais Ryle a une aversion dérangeante pour les relations. Même si Lily devient l’exception à sa règle du « pas de rendez-vous », elle ne peut pas s’empêcher de se demander ce qui l’a fait devenir comme ça. Des questions sur sa nouvelle relation la submergent tout comme ses pensées sur Atlas Corrigan, son premier amour et le lien au passé qu’elle a laissé derrière elle. Il était son âme sœur, son protecteur. Quand Altas réapparaît soudainement, tout ce que Lily a construit avec Ryle est menacé.

couv717073

Effacée de Teri Terry (391 pages)

Résumé:  Dans un futur proche, en Angleterre, les criminels de moins de 16 ans sont condamnés à perdre tout souvenir de leur passé. Malgré son Effacement, cependant, Kyla fait d’étranges cauchemars. Comme si ses souvenirs s’obstinaient à remonter à la surface… Petit à petit, le doute s’installe. A-t-elle vraiment commis un crime et mérité son sort ? La jeune fille n’est pas certaine de vouloir le découvrir, d’autant que sa nouvelle vie de lycéenne lui plaît. Et que son passé pourrait s’avérer difficile à supporter … Mais peut-on être soi, à 16 ans, si l’on ignore d’où l’on vient ? Grâce à Ben, Effacé, lui aussi, et convaincu que l’Effacement cache en réalité une gigantesque manipulation, Kyla trouvera peut-être la force de partir en quête de sa propre histoire…

TOTAL = 1081 pages 


Résumé et bilan: Le week-end à 1000 a commencé sur les chapeaux de roue. 19h pétante, j’étais assise sur mon lit en train de lire Les Colombes de Caro M. Leene, un thriller gagnant d’un concours de la plateforme Fyctia. Dès le début je suis happée par le récit. J’avance rapidement dans l’histoire. Une pause dîner s’impose. Je reprend ma lecture à 21h et vers 21h30, j’en suis déjà à la moitié du roman. Je continue sans faire de pause cette fois-ci, un thé à la menthe m’accompagne. Je lis, j’ai peur, je n’ai pas envie d’être à la place des personnages. Je dévoré littéralement l’histoire. C’est addictif. À 22h35, je l’ai fini. J’hallucine ! C’est un très bon thriller qui fait penser à la série américaine Pretty Little Liars. Je vous ai écrit une chronique qui sortira dans la semaine d’ailleurs. Il est quasiment 23h et je décide de ne pas commencer le second livre que j’ai mis dans ma PAL pour ce week-end à 1000, ça attendra samedi matin.

Samedi matin sonne. Ni une, ni deux je commence à lire Effacée de Teri Terry, le premier tome d’une trilogie dystopique jeunesse. Le début est plutôt long. J’ai du mal avec le récit. Et puis plus l’histoire avance et plus j’adhère. Je commence alors à ne plus vouloir lâcher mon livre. Ma mère me dit d’aller prendre le petit déjeuner parce qu’il est presque 10h et que je suis encore scotchée à mon lit, sous les draps chauds, en train de lire. Mais je n’y peux rien, c’est plus fort que moi, je lis. Je met ma lecture en pause car je dois cuisiner pour le soir. La matinée passe rapidement. Je passe mon après-midi à dévorer le roman. Comme Les Colombes, c’est très addictif. Une fois commencé, on ne s’arrête plus. Vers 17h, je referme le livre. J’en suis à 697 pages sur 1000. Je regarde ma dernière lecture qui m’attend sur le bureau: It Ends With Us de Colleen Hoover, une de mes auteurs préférée. Depuis que je l’ai reçu en août dernier, il me faisait de l’œil dans la bibliothèque, mais je m’empêchais de le lire. Allez savoir pourquoi ! Je décide alors de ne pas le commencer. C’est décidé, je ne le commencerai qu’au moment d’aller me coucher. Et j’ai tenu. Il est quasiment 1h du matin et je le commence juste. Je lis le premier chapitre, je suis intriguée. J’essaie de continuer, mais malgré tous les efforts du monde, je m’endors lâchement sur mon livre.

Nous sommes dimanche matin. Dimanche 13 novembre. Une date qu’on ne peut pas oublier. Je me dis qu’avec un peu de chance It Ends With Us va me redonner un peu le sourire en cette triste journée. Je lis deux trois chapitres. Je me délecte. Je n’ai pas envie de le dévorer. Je veux prendre mon temps. Mais du temps, je n’en ai pas infiniment alors je lis une bonne partie de l’après-midi avant de lâchement m’endormir. Je reprend ma lecture au réveil. J’ai le moral dans les chaussettes. Ce livre est en réalité affreusement triste. Il prend aux tripes. Je pleure. Je pleure le récit de Lily. Je pleure parce que Colleen Hoover a su me toucher au fil de l’histoire. Je sais que ce sera un énorme coup de cœur bien avant la fin. Il est quasiment 20h et je referme mon livre. J’ai le cœur lourd, malgré un sourire sur les lèvres. Encore une fois j’ai été éblouie par le talent de cette auteure. Et par la même occasion j’ai fini le challenge : 1081 pages lues sur 1000. Je suis satisfaite.

Au final, grâce à ce dernier week-end à 1000 de l’année 2016, j’ai fait de superbes découvertes et je ne regrette pas une seule seconde dépensées pour ce challenge. Je n’ai désormais qu’une hâte: participer au prochain challenge !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s