Contemporain·Young-Adult

Chronique | À la place du coeur, saison 1 – Arnaud Cathrine

la-place-du-c-ur-saison-1-807010Titre: A la place du coeur

Auteur: Arnaud Cathrine

Editeur: Robert Laffont, collection « R »

Prix: 16€

Parution: 1er septembre 2016

Nombre de pages: 252

Genre: Contemporain / Young Adult

RésuméCe soir, Caumes a 17 ans et attend le déluge. Il ne sait qu’une chose : à la fin de l’année, il quittera sa ville natale pour rejoindre son frère aîné à Paris. Paris, la ville rêvée. Ce soir, Caumes a 17 ans et attend aussi le miracle qui, à son grand étonnement, survient : Esther – sujet de tous ses fantasmes – se décide enfin à lui adresser plus de trois mots, à le regarder droit dans les yeux et à laisser deviner un « plus si affinités »…

Nous sommes le mardi 6 janvier 2015 et le monde de Caumes bascule : le premier amour s’annonce et la perspective obsédante de la « première fois ». Sauf que le lendemain, c’est la France qui bascule à son tour : deux terroristes forcent l’entrée du journal Charlie Hebdo et font onze victimes…

À la place du coeur, c’est ça : une semaine, jour après jour, et quasiment heure par heure, à vivre une passion sauvageonne et exaltante ; mais une semaine également rivée sur les écrans à tenter de mesurer l’horreur à l’oeuvre, à tenter de ne pas confondre l’information en flux continu avec un thriller télé de plus. Comment l’amour (qui, par définition, postule que « le monde peut bien s’écrouler ») cohabite-t-il avec la mort en marche ? Comment faire tenir ça dans un seul corps, dans une seule conscience ? Comment respirer à fond le parfum de la fille qu’on aime et comprendre, dans le même temps, que le monde qui nous attend est à terre ?


Mon avis: Il y a quelques mois, en faisant un tour sur Booknode, j’ai entendu parler de A la place du coeur un roman sur les attentats du 7 janvier 2015. Ni une, ni deux il était dans ma wishlist.

A la place du coeur raconte le quotidien de Caumes, un adolescent de 17 ans, découvrant l’amour et bouleversé par les attentats de Charlie Hebdo en 2015. Nous suivons Caumes du soir de son anniversaire, le 6 janvier, jusqu’à la marche républicaine du 11 janvier. Comment, en cinq jour, la vie de toute une population a pu être perturbée et changée à jamais.

Caumes est un adolescent comme tout ce qu’il y a de plus normal, avec une vie normale et des amis normaux. Secrètement amoureux de Esther, une de ses camarades de classe, il va lui faire sa déclaration le soir de son anniversaire. Le soir de ses 17 ans. Et comme dirait Rimbaud : On n’est pas sérieux, quand on a dix-sept ans. Au travers du regard de l’adolescent qu’est Caumes, on suit les attentats de Charlie Hebdo et de l’HyperCacher. Il s’interroge, s’inquiète, se remet en question sur le bien et le mal. Il prend petit à petit conscience du monde qui l’entoure et ce qu’il pourraît en faire, ce qu’il pourrait devenir. Caumes est un personnage bouleversant et terriblement intelligent. Je l’ai tout simplement adoré parce qu’il a ce côté ado qui a grandi tout un coup, qui a grandi trop vite à cause des autres et qui est devenu une tout autre personne à la fin du roman.

Je dois avouer que j’ai eu énormement de mal à me replonger dans ces évènements qui ont bouleversés la vie de chacun. On se rappel à peu près tous où nous étions et ce que nous faisions le jour de ces attentats. Arnaud Cathrine décrit ces évènements du point de vu d’un adolescent et tout ça avec un réalisme frappant. C’est simple, en lisant l’histoire j’ai eu un l’impression de revivre une seconde fois les attentats. On ressent toute l’émotion autour de ça et les dialogues qu’entament les élèves avec leur professeur est tout simplement rempli d’émotions. On se pose les mêmes questions et c’est ce qui rend le livre d’avantage prenant.

A la place du coeur est un roman poignant et totalement réaliste sur ce que la France a vécue durant ces 5 jours d’une violence extrême. Du début à la fin j’ai eu l’impression de retourner en arrière et de revivre les évènements du 7 janvier 2015. Arnaud Cathrine mène avec brio ce roman que vous ne lâcherez pas, ça c’est sûr ! Caumes et ses amis m’on tout simplement fait fondre, ne me laissant pas indifférente face à ce qui leur arrive. A lire de toute urgence !

Note

IMG_3495

Publicités

4 réflexions au sujet de « Chronique | À la place du coeur, saison 1 – Arnaud Cathrine »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s