Fantastique·Romance·Young-Adult

Chronique | The Siren – Kiera Cass

the-siren-669380Titre: The Siren

Auteur: Kiera Cass

EditeurHarper Collins Publishers

Prix: 7,24€

Parution: 26 janvier 2016

Nombre de pages: 327

Genre: Young Adult / Fantastique / Romance

RésuméKahlen est une Sirène, vouée à servir son maître l’Océan en poussant les humains à la noyade. Pour cela, elle possède une voix fatale à qui a le malheur de l’entendre. Akinli, lui, est un beau et gentil jeune homme, qui incarne tout ce dont Kahlen a toujours rêvé. Tomber amoureux a beau leur faire courir un grave danger à tous les deux, Kahlen ne parvient pas à garder ses distances. Est-elle prête à tout risquer pour écouter son cœur ?


Mon avis: Etant une grande fan de Kiera Cass et de sa saga La Selection, j’avais très envie de découvrir The Siren, son tout premier roman qui n’est paru que seulement en début d’année 2016.

The Siren raconte l’histoire de Kalhen, une jeune adolescente heureuse et proche de sa famille. Tout sa vie va changer lorsque l’on va lui proposer de devenir une sirène alors que toute sa famille est en train de périr dans un terrible naufrage.  Quatre vingt années ont passées depuis sa transformation et Kalhen se lasse un peu de son rôle de sirène. Lorsqu’elle rencontre le beau Akinli, c’est tout son petit monde de sirène qui est perturbé. Et si elle redevenait une humaine comme avant ?

Kalhen est une adolescente à part. Parce qu’elle est une sirène, elle ne peut pas dévoiler sa véritable identité auprès des « humains ». Elle entretient des liens très forts avec ses « soeurs » pour qui elle donnerait sa vie. Liée de très prêt à l’Océan, elle lui fait part de son désir de redevenir humaine. C’est sûrement le moment qui m’a le plu ému dans l’histoire parce qu’elle veut à tout prix vivre une vie normale, une vie qui lui permettra de rire, parler et vivre comme toute personne niormalement consitutée. Lorsqu’elle rencontre Akinli, un adolescent de « son âge » (elle à plus de 90 ans en réalité), c’est tout son monde qui va être perturbé. Parce qu’elle se laisse aller, elle se laisse ressentir des choses qui lui sont interdites.Mais aussi parce que comme toute sirène normalement constituer elle ne peut pas prononcer un seul mot et c’est sûrement ce qui l’a frustre encore plus. Rencontrer un garçon n’était pas dans ses plans de vie, et encore moins l’amour. La relation et les liens très forts qu’elle noue avec Akinli sont adorable. Malgré tout, j’ai eu beaucoup de mal avec le personnage de Kalhen qui m’a parfois paru un peu en deça de ce que l’on pourrait penser d’une sirène. C’est probablement le fait qu’elle soit innocente de tout, mais à ce point ça m’a un peu laisser sceptique.

On est très loin du coup de coeur auquel je m’attendais à avoir en achetant ce livre. Etant une grande fan de Kiera Cass, j’ai été quelque peu déçu par ce roman. Il n’est en rien comparable à La Sélection, ça c’est sûr ! C’est à dire que…si vous aimez La Petite Sirène de Disney, c’est un peu ça. En tout cas ça a été mon principal ressenti durant toute ma lecture. Je l’ai trouvé même barbant par moment. L’histoire en elle même est sympathique, cette histoire de sirène, d’amour, etc, mais c’est du déjà vu malhereusement. C’est franchement dommage !

Sortie française le 22 septembre prochain !

 

Note

4 étoiles

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s