Les Petits Conseils d'Hatchi

LPCH #2 | Lire plus de classiques, c’est possible ? 

Bonjour tout le monde !

On se retrouve aujourd’hui avec (ENFIN) mon second article dans la catégorie Les Petits Conseils d’Hatchi que j’avais lancé il y a quelques mois.

Aujourd’hui je m’attaque aux classiques. Plus particulièrement aux classiques de notre chère littérature française qui, on doit bien l’avouer, regorge de chefs d’œuvres. 

DISCLAIMER: Les conseils que je vais vous donner ne fonctionneront peut être pas pour tout le monde et mon but n’est pas non plus de vous forcer la main, mais de vous montrer que lire un peu plus de classique peut parfois faire du bien. 

lpch

Voici donc mes quelques conseils pour vous lancer un peu plus dans la lecture des classiques:

Conseil #1: Choisir des classiques qui vous plaisent 35_1hb

Ca peut-être tout bête, mais lire un classique qui peut nous plaire est bien évidemment logique. Mais pourquoi lire des classiques ? me direz vous

Eh bien pour tout un tas de raisons, mais principalement:

  • Pour la culture: c’est une évidence, mais lire des classique est bon pour la cutlure. En effet, en grandissant on se rappel toujours de ceux qu’on a pu étudier lorsque nous étions au collège ou au lycée. Faites vous une petite collection de classiques (théâtre, poésie, roman), deux de chaque et les plus connus. Si vous lisez ceux qui sont les plus lus dans le monde, ce sera déjà un grand pas pour votre culture. 
  • Pour le plaisir: c’est sûrement tout bête, mais choisissez des classiques qui vous attirent, qui vous font envie. Ne vous lancer pas dans un classique dont vous avez peur qui vous répugne et vous dégoutera de la lecture pour un moment. Lisez par exemple de la poésie. Lisez et relisez les poèmes, essayer de les comprendre et vous verrez que le plaisir sera décuplé (parole de scout ! )  
  • Pour redécouvrir les merveilles des siècles précédent: on n’est jamais trop vieux pour redécouvrir les classiques qu’on a pu étudier étant plus jeune. Découvrir ou redécouvrir des textes du siècle dernier ou qui ont plus de 200 ans est toujours très appréciable. Le style d’écriture, les mots, tout était différent avant et c’est ce qui rend le classique si unique. Et puis qui sait, au siècle prochain Harry Potter fera peut-etre partis des classiques étudiés à l’école.

*

Conseil #2: Lisez tous les genres possibles

Poésie, Théâtre, Roman. Ne vous arrêtez pas à un seul genre. C’est comme ça que vous apprendrez à apprécier les classiques. Je vous ai mis ici le Top 5 des classiques les plus lus en France:

  • Les Fleurs du Mal – Charles Baudelaire (1857)

9782253007104

RésuméUne oeuvre sous forme de recueil de poèmes divisé en six parties : Spleen et idéal, Tableaux parisiens, le Vin, les Fleurs du mal, Révolte et la Mort. 

  • Les Misérables – Victor Hugo (1862)

71wG0r-jI6L

RésuméCosette et Marius sont deux âmes disposées à s’aimer. Mais Jean Valjean veille, lui, l’ancien bagnard dont Cosette est devenue la seule raison de vivre.

  • L’étranger – Albert Camus (1942)

L_Etranger

RésuméSur une plage algérienne, Meursault a tué un Arabe. À cause du soleil, dira-t-il, parce qu’il faisait chaud. Comment peut-il être si indifférent ?

  • Le Petit Prince – Antoine Saint-Exupéry (1943)

9782070541935

RésuméLe narrateur, un pilote qui est tombé en panne d’essence dans le Sahara, fait la connaissance d’un prince extraordinaire venant d’une autre planète.

  • Madame Bovary – Gustave Flaubert (1857)

9782253004868

RésuméC’est l’histoire d’une femme mal mariée, de son époux sans ambition, de ses amants égoïstes et vains, de ses rêves, de ses chimères, de sa mort.

*

Conseil #3: Ne vous pressez pas, prenez le temps qu’il vous faut.

Là aussi, c’est un conseil tout bête et sûrement logique, mais ne vous pressez surtout pas au moment de lire votre classique. Prenez le temps d’apprécier, de réfléchir. Et s’il vous semble bon d’arrêter votre lecture quelques temps, alors faites le. Lire un classique peut parfois être un peu plus difficile qu’on ne le pense à cause de tout un tas de raison comme par exemple, le langage et l’emploi de mots un peu plus rechercher. En tout cas, la lecture de classique ce n’est pas une course contre la montrer, ça se délecte, ça s’apprécie 😉

Conseil #4: Restez ouvert d’esprit ! 

Et oui ! Qui dit « classique », dit « devoir rester ouvert d’esprit ». Contrairement aux Contemporains qu’on a désormais l’habitude de lirent, les classiques restent uniques en leur genre. Ils ont été écrits à une époque différente de la nôtre. L’auteur n’a pas la même vision que nous pouvons avoir aujourd’hui. Outre ce point, il y a aussi le fait que le langage utilisé est aussi différent. Plus soutenu, parfois plus poétique aussi. Quand on lit des classiques c’est tout un univers et une époque qui reprend vie.

*

Je vous met ici, une liste non exhaustive de mes classiques préférés. Croyez-moi, le choix a été difficile pour moi parce qu’il y a vraiment beaucoup de classiques que j’aime et même si mon genre de prédilection est principalement le théâtre (merci mon bac spécialité théâtre et ma licence d’arts du spectacle), j’aime aussi beaucoup les romans qui ont, pour moi, une place toute particulière dans mon coeur. 

  • Cyrano de Bergerac – Edmond Rostand (1897)

9782035834263

RésuméA cause de son nez, Cyrano n’ose songer à séduire Roxane. Mais puisqu’elle aime Christian, pourquoi ne pas tenter une expérience ?

  • Les Liaisons Dangereuses Choderlos De Laclos (1782)

9782253004011-001-T

Résumé: Un duel pervers entre deux nobles manipulateurs et libertins du siècle des lumières qui se jouent de la société pudibonde dans laquelle ils vivent.

  • Don Juan – Molière (1665)

9782253037873-T

RésuméCourtisant et rejetant toutes les femmes, sourd aux prières de son père et de son épouse, Dom Juan court à une mort certaine, prix de son libertinage.

  • La Princesse de ClèveMadame de Lafayette (1678)

9782253006725-001-T

RésuméLa Princesse de Clèves a juré fidélité à son époux. Mais ses sentiments vont au duc de Nemours. Lourd dilemme de choisir entre fidélité et tentation.

  • Le Grand MeaulnesAlain Fournier (1913)

9782253082644-T

RésuméÀ la fin du XIXe siècle, par un froid dimanche de novembre, un garçon de quinze ans, François Seurel, qui habite auprès de ses parents instituteurs une longue maison rouge – l’école du village -, attend la venue d’Augustin que sa mère a décidé de mettre ici en pension pour qu’il suive le cours supérieur : l’arrivée du grand Meaulnes à Sainte-Agathe va bouleverser l’enfance finissante de François

***

Avez-vous des classiques de prédilections ? Y-en-a-t-il qui vous ont donné le goût pour la lecture ? 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s