New-Adult

Chronique | Rivalité – Alyson Noël

couv1847908-pngTitre: Rivalité

Auteur: Alyson Noël

Editeur: Mosaïc

Prix: 15,90€

Parution: 2016

Nombre de pages: 400

Genre: New Adult

Résumé: A L.A., tout le monde veut devenir quelqu’un…
Layla Harrison rêve d’envoyer promener son blog et de devenir reporter pour décrocher de vrais scoops.
Aster rêve d’être libre, d’échapper aux conventions de sa famille et de devenir actrice.
Tommy rêve de s’offrir une guitare à douze cordes et de prendre sa revanche sur son père en devenant une rock star.
Madison Brooks, elle, a pris son destin en main depuis longtemps. Elle est la star montante la plus glam de Hollywood. Pour ça, il lui a suffi de chausser des Louboutin et surtout d’enfouir son passé.
Mais Layla, Aster et Tommy entrent dans la compétition. 
Sur l’invitation d’un VIP des nuits californiennes, ils vont concourir pour devenir la nouvelle star du Clubbing.
Aventure ou cauchemar ? 
Alors que leurs rêves commencent à peine à scintiller, Madison Brooks disparaît. Et tous les trois sont soupçonnés…


Mon avis: Tout juste sorti, il fallait absolument que je lise. Pourquoi ? Parce qu’étant une grande fan de Alyson Noël, je devais absolument me lancer dans cette nouvelle saga qui promet d’être un succès.

Dans Rivalité, nous suivons les aventures de trois jeunes, Layla, Tommy et Aster, qui vont participer à un concours organisé par le très célèbreIra Redman, grand patron des soirées people à L.A. A la clé: une très grosse somme d’argent. Layla blogueuse à temps plein, rêve d’étudier le journalisme. Tommy, lui, est parti à L.A pour devenir un chanteur de renom. Aster, elle,  rêve d’Hollywood, de tapis rouges et de beaux garçons. Ils vont devoir attirer de nombreuses stars dans chaque lieu qui devront gérer. Parmi, ils comptent sur la jeune actrice, et très connue, Madison Brooks. Mais tout va basculer lorsque celle-ci disparait.

Layla est sûrement un des personnage que j’ai le plus apprécié durant ma lecture. ‘Il faut dire que c’est une jeune femme franche (peut être un peu trop parfois) et qui n’a aucune honte de faire des coups bas. Elle file le parfait amour avec Mateo et rêve de devenir une journaliste de renom. Pour ça, elle tient un blog people qu’elle rêve d’envoyer balader. Lorsqu’elle voit l’annonce du concours de Beautiful Idols lancé par Ira Redman, elle décide de sauter sur l’occasion pour participer et essayer par tous les moyens de gagner le concours pour payer ses études, quitte à se faire détester de tous.

Tommy est le personnage cool de l’histoire. Musicien et chanteur, il arrive à L.A pour percer et travail dans une petite entreprise qui vend des instruments de musique. Un jour, il croise le chemin d’Ira Redman qui lui propose de participer à son concours s’il veut s’acheter la nouvelle guitare dont il rêve depuis longtemps et pour, bien évidemment percer dans le monde de la musique. Tommy est très sûrement le personnage le plus posé du roman. Il a la tête sur les épaules et ne se laisse pas faire, sauf quand il s’agit de craquer pour la charmante Madison Brooks….

Ha Aster, cette très chère Aster. C’est un peu la Blair Waldorf de cette saga. On aime la détester. Parce qu’il faut bien l’avouer,  elle est tout simplement insupportable ! Riche, belle et qui plus est, intelligente et sournoise. Mais derrière ce physique de rêve, se cache une jeune femme secrète qui ne se livre pas facilement. En se lançant dans l’aventure de Beautiful Idols, elle croit que tout sera beau, tout sera rose. Aster a tout pour elle, mais elle va très vite découvrir le monde de la nuit et ses désavantages. J’ai eu un peu de mal avec son personnage je dois avouer, mais je l’ai un peu plus apprécié à la fin (si vous l’avez lu, vous comprendrez pourquoi).

Et enfin, parlons de Madison Brooks,  LA star montante de Hollywood. Belle et bonne actrice, elle file le « parfait »amour avec Ryan Hawthorne, un acteur un peu…spécial. On ne sait pas grand chose d’elle et je ne peux pas vous en dire trop non plus car je risque de vous spoiler le roman et ce serait bien évidemment dommage. Lorsqu’elle disparait c’est tout simplement la troisième guerre mondiale. les fans sont déchainés, mais les langues se délient aussi. Qui est-elle réellement ?

Rivalité est un savant mélange de Gossip Girl et Pretty Little Liars. Les aventures de Layla, Tommy et Aster dans le monde très fermés des soirées privées et des people est très prenante. Quand arrive le moment de la disparition de Madison, le roman prend des airs de Sherlock Holmes et ce n’est pas pour me déplaire. Ce qui est sûr c’est que c’est très addictif  et que je n’ai désormais qu’une hâte: lire la suite !

Note

5 étoiles

Publicités

2 réflexions au sujet de « Chronique | Rivalité – Alyson Noël »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s