Romance·Young-Adult

Chronique | Did I Mention I Need You – Estelle Maskame


couv45448874Titre: 
Did I Mention I Need You

Auteur: Estelle Maskame

Editeur: Pocket Jeunesse

Prix: 16,90€

Parution: 2016

Nombre de pages: 350

Genre: Young-Adult

RésuméCela fait un an qu’Eden n’a pas vu son demi-frère Tyler… son amour secret. Leur histoire était impossible, mais Eden ne peut s’empêcher de se réjouir quand Tyler l’invite pour les vacances à New York.
De toute façon, Eden est heureuse avec Dean, son petit ami, et Tyler est sûrement passé à autre chose, lui aussi…
Pourtant, dans la chaleur étouffante de l’été new-yorkais, il devient vite évident qu’ils s’aiment encore…
Pourront-ils résister à la tentation ?


Mon avis: Je crois que je n’ai pas besoin de vous présenter Did I Mention I Need You. C’est le second tome de LA trilogie YA qui fait fureur depuis ces derniers mois écrite par la jeune et jolie Estelle Maskame. Je n’ai pas pu attendre quelques jours pour le lire. Une fois entre mes mains, il fallait que je le lise ABSOLUMENT !

Qu’elle plaisir de retrouver Eden et Tyler pour de nouvelles aventures ! Deux années sont passées depuis les aventures mouvementées de nos deux protagonistes. Cette fois-ci, Eden part à New York retrouver son demi-frère pour les vacances. Un voyage qu’elle attendait avec impatience depuis plus d’un an…

Eden a désormais 18 ans, c’est une jeune femme pleine d’assurance qui part rejoindre son cher demi-frère, Tyler. Elle file le parfait amour avec Dean, mais en partant pour New York, elle sait qu’elle va devoir faire preuve de courage pour ne pas craquer pour Tyler. Lorsque Eden retrouve son demi-frère, ont sait tout de suite qu’elle va craquer, ce n’est un secret pour personne. J’aime toujours autant le personnage de Eden, et davantage dans ce second tome puisqu’elle apparaît plus grandi, plus mature, mais…qu’est-ce qu’elle peut être horripilante par moments ! Son côté ado « oui-non-j’hésite-je sais pas-mais en fait si » m’a un peu énervé, mais je lui pardonne parce que sa relation avec Tyler c’est un peu comme les montagnes russes.

Parlons peu, mais parlons bien ! Tyler, le bad boy beau gosse est de retour et je dois avouer qu’il m’avait beaucoup manqué haha. Et il a aussi beaucoup changé. On avait laissé un Tyler serein et sûre de lui à la fin du premier tome. Pour ce second tome, on le retrouve plus calme, plus posé, tout simplement grandi. C’est désormais un homme. Lorsque Eden vient pour les vacances chez lui à New York, c’est sans conteste une immense épreuve pour lui. Ressent-il toujours quelque chose pour elle ? Est-ce que c’est réciproque ? C’est sûrement tout un tas de questions qu’il doit se poser, mais ce qui est sûr c’est que j’ai davantage aimé le comportement de Tyler dans ce tome-ci.

S’il y a bien une saga addictive que j’aime conseiller, c’est bien celle-ci. Le sujet peut freiner quelques personnes et pourtant, il faut rappeler que Eden et Tyler non AUCUN liens de parenté, donc on ne peut pas réellement parler d’inceste (pas comme dans Forbidden de Tabitha Suzuma en tout cas). L’histoire d’Eden et Tyler me plaît parce qu’ils sont mignons et parce que leur amour les aide l’un et l’autre. Ce second tome m’a davantage plu par rapport au premier et je dois dire que je l’ai dévoré en quelques heures. Un horrible cliffhanger a lieu à la fin de ce second tome et je dois avouer qu’une fois terminé, il me fallait absolument savoir la suite. Malheureusement, la sortie du troisième et dernier tome n’est prévue que pour Juillet en VO et Novembre en VF, alors aussitôt  fini, je l’ai commandé sur Book Depository :p

J’espère que comme moi, vous avez apprécié ce second tome. N’hésitez pas à me partager votre ressenti !

Note

5 étoiles

Publicités

2 réflexions au sujet de « Chronique | Did I Mention I Need You – Estelle Maskame »

  1. Hey !
    Je suis totalement d’accord avec toi quand au comportement parfois chiant d’Eden, j’ai tout bonnement eut envie de lui mettre de claques par moment tellement elle m’énerver à ne pas se décider.
    Ensuite la maturité qu’à prit Tyler permet d’apporter quelque chose au livre, qui le rend un peu plus posé tout comme l’est devenu Tyler.
    Je vois que toi aussi tu prend comme référence Forbidden, je l’ai moi-même cité dans ma chronique, mais cela ne m’étonne pas, puisque très peu de livres aborde le sujet de l’inceste ou ce qui s’y rapproche.
    J’aime beaucoup ta chronique et te rejoins quand au fait qu’à la fin de ce deuxième tome on ne veux qu’une chose : la suite !
    J’ai hâte de découvrir ton avis sur le dernier tome.
    Bye 😀

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s