Jeunesse

Chronique | Dreamology – Lucy Keating 


ffezTitre
: Dreamology

Auteur: Lucy Keating

Editeur: Michel Lafon

Prix: 15,95€

Parution: 2016

Nombre de pages: 354

Genre: Jeunesse

Résumé: Depuis son enfance, Alice mène une double vie. La vie réelle, où elle habite avec son père… et sa vie en rêves!
Toutes ses nuits sont peuplées d’aventures extraordinaires, de voyages, de rencontres, et surtout d’un garçon de son âge: Max. Au fils des années, ils sont tombés fous amoureux et Alice ne pense qu’à se coucher le soir pour le retrouver.
Mais le jour de sa rentrée au lycée, Alice voit Max.
En chaire et en os.

Le garçon de ses nuits existerait-il vraiment ?


Mon avis: Depuis quelques temps, beaucoup de blogueurs et booktubeurs parlaient de Dreamology, je l’avais donc ajouté à ma wishlist dès que j’en ai entendu parlé. D’une part parce que je trouvais le concept très original et parce que c’est le genre de livre que j’aime lire en règle générale.

Dreamology c’est l’histoire d’Alice qui, depuis qu’elle est enfant, rêve d’un certain Max. Avec lui elle vit de merveilleuse aventures, ils sont follement amoureux. Oui mais ça c’est seulement dans les rêves de la jeune adolescente. Parce que Max n’existe pas. En tout cas c’est ce qu’elle pense jusqu’à ce qu’elle déménage dans un autre état et qu’elle croise le chemin de Max en allant dans son nouveau lycée…

J’ai beaucoup apprécié le concept de l’histoire. En soit, c’est assez intéressant puisqu’on plonge entre les rêves de la jolie Alice et la réalité à laquelle elle doit faire face.

D’ailleurs en parlant d’Alice, j’ai plutôt bien aimé son personnage. Même si je dois avouer que par moment elle m’a un peu porter sur les nerfs. C’est le genre d’adolescente qui n’est pas très bien dans sa peau, qui est doté d’une grande intelligence et qui fait face à une situation quelque peu loufoque si je puis dire. Sa relation unique avec Max est attendrissante je trouve et c’est ce qui rend le personnage d’Alice si gentil.

Max, quant a lui, est assez mystérieux. Jusqu’à la fin du livre j’ai eu beaucoup de mal à cerner le personnage. Pour tout avouer, j’ai apprécié ce personnage, mais certaines de ses réactions sont parfois incompréhensibles je trouve. Pour ma part, j’ai trouvé qu’il était loin du « book boyfriend »idéal.

En soit, Dreamology est un très bon roman pour ado, même si je dois avouer que l’histoire est quelque peu tirée par les cheveux par moments. Le côté « rêveuse » d’Alice est attendrissant, la relation entre les deux protagonistes que sont Alice et Max est mignonne, leurs aventures sont prenantes, mais c’est loin d’avoir été un coup de coeur.

Note

4 étoiles

Publicités

Une réflexion au sujet de « Chronique | Dreamology – Lucy Keating  »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s