Young-Adult

Chronique | All the bright places – Jennifer Niven

atbp_mTitre: All the bright places (V.F: Tous nos jours parfaits)

Auteur: Jennifer Niven

Edition: Gallimard Jeunesse

Prix: 17,50€

Parution: 2015

Nombre de pages: 400

Genre: Young Adult

RésuméQuand Violet Markey et Thedore Finch se rencontrent, ils sont au bord du vide, en haut du clocher du lycée, décidés à en finir avec la vie. Finch est la « bête curieuse » de l’école. L’excentrique tourmenté et impulsif dont personne ne recherche la présence, qui oscille entre les périodes d’accablement dominées par des idées morbides et les phases « d’éveil » où il déborde d’énergie vitale. De son côté, Violet avait tout pour elle. Mais neuf mois plus tôt, sa sœur adorée est morte dans un accident de voiture. La survivante a perdu pied, s’est isolée et s’est laissée submerger par la culpabilité. Pour Violet et Finch, c’est le début d’une histoire d’amour bouleversante, l’histoire d’une fille qui réapprend à vivre avec un garçon qui veut mourir.


Mon avis: Apres en avoir entendu parler sur la chaîne de Zoella (la youtubeuse aux 10 millions d’abonnés) il y a quelques mois et l’avoir acheté, j’ai enfin décidé de le sortir de ma PAL il y a quelques jours.

Et qu’elle jolie claque je me suis prise !

L’histoire est celle de Théodore Finch, Théodore le taré, Théodore le mal aimé, Théodore le persécuté. Et puis il y a Violet. La jolie Violet qui a perdue sa grande soeur dans un tragique accident de voiture quelques mois auparavant.

L’histoire commence sur le toit du lycée. Ils auraient pu sauter et l’histoire de serait arrêtée ici, mais non. Ce qui fait de leur histoire quelque chose d’unique et beau c’est leur manière de s’accrocher désespérément à la vie.

Violet est une jeune lycéenne populaire, jolie, intelligente, mais totalement détruite par la mort de sa soeur, Eleanor. Jusqu’à ce qu’elle se retrouve sur le toit du lycée avec Théodore. Violet est un personnage que j’ai apprécié par sa candeur, mais aussi par la tristesse qui l’empli depuis la mort de sa soeur. Au fil de l’histoire, c’est grâce à l’aide de Théodore qu’elle va ré-apprendre à vivre, en quelques sortes.

Théodore, quant à lui, m’a marqué par son caractère. C’est un personnage entier. C’est un adolescent « bouffé » à vif par la vie. Violenté et harcelé au lycée, il ne va avoir de cesse, tout à long de l’histoire, de chercher la « bonne manière » pour se suicider et de combattre le harcèlement dont il est victime.

Parce que tout au long du livre il est question de cela: le suicide.

Ces deux adolescents totalement tués moralement par la vie vont se battre contre cette haine intérieure qu’ils ont en eux. Et c’est ce qui fait toute la beauté de ce roman Young-Adult. Les deux personnages se complètent, ils ne forment qu’une seule et même force.

Je dois avouer que j’ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l’histoire. Tout d’abord parce que je trouvais ça long et qu’il n’y avait pas vraiment d’action. Mais au bout de quelques chapitres l’auteure met en place en rythme totalement prenant.

J’ai adoré cette histoire. Elle m’a notamment rappelée Le vide de nos coeurs de Jasmine Warga (sorti il y a quelques mois chez Hugo Romance, dans la collection New Way).

All the bright places a été ma très jolie découverte du mois de février.

Note

4 étoiles

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s